Les objectifs de la formation sont de préparer à l’exercice du métier d’Educateur Technique Spécialisé (ETS) et à l’obtention du Diplôme d’Etat.

L’Éducateur Technique Spécialisé (ETS) exerce des fonctions éducatives auprès de publics diversifiées. Il élabore des parcours d’insertion, met en œuvre des actions de formation professionnelle et assure l’encadrement technique d’activités professionnelles. Il exerce au sein d’une équipe pluriprofessionnelle.

Il assure un accompagnement éducatif de ces personnes par l’encadrement d’activités techniques.

S’inscrivant dans une démarche éthique, l’ETS accompagne dans le respect de l’altérité et de la singularité des personnes. Il veille à la place de chacun au sein du groupe et assure sa cohésion. Parce qu’inscrit dans un métier de relation, il construit et adopte des attitudes et des postures basées notamment sur l’empathie, l’écoute et la bienveillance. Il favorise l’instauration d’une relation éducative avec la personne et la fait vivre dans une démarche réflexive, c’est-à-dire en s’interrogeant sur ses pratiques professionnelles.


Compétences visées

Les compétences acquises à l’issue de la formation se répartissent sur 4 Domaines de Compétences :
DC1 – Accompagnement social et éducatif spécialisé
DC2 – Conception et conduite de projet éducatif et technique spécialisé
DC3 – Communication professionnelle
DC4 – Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux

Pour plus de détails, consultez dans les annexes de l’arrêté du 22 août 2018 relatif au diplôme d’état éducateur technique spécialisé
• le référentiel des fonctions/activités p. 2-4
• le référentiel de compétence p. 4-15
dans : DEETS – Annexes I et II « Référentiel professionnel » et « Référentiel de (…)


Poursuite d'étude et débouchés

Les éducateurs techniques spécialisés peuvent exercer dans le secteur privé et dans le cadre d’une des trois fonctions publiques  (État, Hospitalière, Territoriale)…

Les principaux lieux d’intervention sont les Entreprises adaptées, les établissements et services d’aide par le travail (ESAT), les foyers de vie, les centres de rééducation professionnelle ou fonctionnelle, les instituts médico-éducatifs (IME), les instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques (ITEP), les chantiers éducatifs, les entreprises, chantiers et ateliers d’insertion, les centres d’adaptation à la vie active et établissements d’accueil pour personnes âgées.

Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service ou diriger un établissement.

Les ETS peuvent aussi poursuivre une formation supérieure pour préparer :
• le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS) ;
• le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
• le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de chef de service d’intervention sociale (CAFDES).

Où s’exerce le métier ? Quels sont les débouchés ? Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ? Vous trouverez l’ensemble des informations  sur la fiche métier.


Passerelle

Aucune passerelle automatique n’est possible.

Durant la formation un livret de formation est établi pour chaque étudiant. Il atteste du cursus de formation suivi, tant en matière d’enseignement théorique que de formation pratique. Il retrace l’ensemble des allègements de formation (cf. onglet Admission) ainsi que des certifications partielles dont a bénéficié l’étudiant et comporte l’ensemble des appréciations portées sur l’étudiant par les membres de l’équipe pédagogique et les référents professionnels.

A la demande de l’étudiant, les établissements de formation peuvent établir, en cours de cursus, une attestation descriptive du parcours suivi mentionnant, à titre indicatif, les crédits correspondant aux modules validés. (Annexe VI de l’Arrêté du 22 août 2018)